Projet d’étabissement

Les activités de classe et d’école décrites ici le sont à titre d’exemple.  Elles sont organisées de manière régulière ou ponctuelle, selon les opportunités et les besoins.  Les titulaires vous présenteront les projets de leur classe pour cette année lors de la réunion de rentrée. 

Au cœur de l’action… 

CNV – Espace de médiation et de conciliation 

Implanter les outils de la Communication Non Violente comme processus d’apprentissage. 

Un travail de fond en équipe pour développer la bienveillance et la communication à tous les niveaux : 

  • une direction moteur de projet 
  • la formation de l’ensemble de l’équipe éducative à la CNV 
  • la sensibilisation dans toutes les classes primaires et maternelles et l’implication d’enfants ressources, médiateurs dans les espaces de récréation 
  • la mise en place de rencontres familles/école pour évoluer ensemble dans le projet 

L’ambiance dans les classes s’en trouve profondément améliorée, les conflits se résolvent au moins pour une grande partie dans les classes et les enfants peuvent partager des espaces de citoyenneté plutôt que des espaces de conflits et de règlement de compte. Un espace spécial pour la résolution des conflits est également mis en place dans la cour de récréation. 

Véritable microsociété, la cour de récréation a ses règles, ses rituels, sa géographie.  Dans le cadre du projet « CNV », nous avons mené un travail portant sur une organisation nouvelle de nos espaces récréatifs afin de développer un projet innovant au service d’une école du vivre ensemble. 

Ce projet est mené à l’école en collaboration avec Mira Vanden Bosch dont la vision est « un monde où chacun pourrait en toute conscience être acteur co-responsable et engagé à mettre ses talents au service de ce qui sert la vie sous toutes ses formes ». 

Apprendre « ailleurs que sur les bancs »  

Les valeurs de la Petite Ecole s’y retrouvent dans ce projet « Ecole du Dehors » !  Il s’agit d’une pratique d’enseignement qui se fait de manière régulière, dans l’espace naturel et culturel proche, de manière interdisciplinaire et en travaillant les objectifs du programme scolaire dans toutes les matières.  Porté par M. Joffray, ce projet permet de reconnecter les enfants à la nature et les pousse à apprendre avec leur tête et leur corps. 

« Faire des maths » à la Petite Ecole 

Ce projet vise à : 

  • assurer une continuité des apprentissages mathématiques de la classe d’accueil à la 6ème primaire 
  • créer et animer des ateliers mathématiques de l’école maternelle à la sixième primaire 
  • découvrir, expérimenter du nouveau matériel didactique (tangram, géoplan, …) dans toutes les classes 

Le Rallye Mathématique Transalpin de la 3e à la 6e primaire 

Nous participons chaque année à ce concours de résolution de problèmes ; concours organisé pour les classes de la 3e primaire à la 2e secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles.  Les élèves s’organisent, réfléchissent, débattent, calculent, lisent, rédigent, développent des stratégies, … pour résoudre collectivement des problèmes adaptés à leur âge.  https://rmt-belgique.be/

Ose le vert : recrée la cour 

Parce que pour bien vivre ensemble il faut aussi donner suffisamment d’espace à chacun, nous continuons l’aménagement de la prairie en face de l’école en une zone récréative et pédagogique ! Un lieu d’observation de la faune et flore locale intégré dans une zone de jeux où chaque enfant pourra s’éveiller à son environnement proche, expérimenter « la nature » et « vivre » la classe du dehors. 

Les classes de dépaysement 

Les classes nature en 1e et 2e primaire : 

Quelques jours pour vivre ensemble et se découvrir autrement ; mettre en évidence les « talents » de chacun, en dehors des apprentissages scolaires.  Pour se dépasser, pouvoir compter les uns sur les autres, former un vrai groupe où le plus fort, le plus grand n’est pas forcément celui qu’on croit !  C’est aussi créer des liens de cycle, apprendre à se connaître, à connaître son prof autrement et développer la confiance mutuelle.  Les enfants découvrent un autre milieu que celui dans lequel ils vivent : géographique, historique, familial.  Cela permet de développer l’esprit critique de chacun : l’autre ne vit pas comme moi, je peux comparer, analyser, ouvrir de nouvelles perspectives…. 

Les classes de terrain en 3e et 4e primaire : 

Ces classes de terrain sont étalées sur deux années scolaires : l’une sous le nom du projet « Girouette » et l’autre, « Pas d’lézard ».  

Lors du projet « Girouette », les élèves sortent de leurs classes pour sillonner les quatre coins de la Belgique, du nord au sud et d’ouest en est. Ils observent et comparent des aspects historiques, géographiques et scientifiques (faune et flore) de ces quatre régions bien caractéristiques de notre pays : 

  • au nord, le littoral (le Zwin) 
  • au sud, l’Ardenne (ses forêts)  
  • à l’ouest, le Borinage (ses terrils et mines) 
  • à l’est, les Fagnes (le signal de Botrange, ses tourbières) 

Cette année-là est clôturée par une balade à vélo jusqu’au centre de la Belgique (Nil-Saint-Vincent). 

L’année suivante, les élèves découvrent différentes formes d’arts grâce au projet « Pas d’lézard » : 

  • le théâtre, la poésie et la caricature (spectacle et visites interactives à Namur) 
  • l’architecture et la musique (Grand-Place et musée du MIM à Bruxelles) 
  • la peinture (musée « Folon » et atelier à La Hulpe) 

Chaque sortie est un réel dépaysement ! 

Les classes nautiques en 6e primaire : 

A l’approche de la fin de l’année scolaire, la classe de sixième année part en classes nautiques. Elles se situent à Froidchapelle, dans le domaine de l’Adeps du Cierneau au bord du lac de la Plate Taille, un des lacs de l’Eau d’Heure. Durant cinq jours, les élèves s’initient à la voile par des cours théoriques en classe et des cours pratiques sur le lac. Les élèves naviguent seul ou par deux, encadrés par des moniteurs expérimentés. Une occasion unique de se rassembler avant d’aborder la dernière « sérieuse » ligne droite de leur année scolaire et de clôturer leur parcours à la Petite Ecole. 

Le projet Cap’Ten et son Marché aux Savoirs en 6e primaire 

Pourquoi « Capitaine de mon projet » 

  • Pour promouvoir la confiance en soi et le développement de l’enfant. 
  • Pour permettre à chaque enfant de prendre conscience qu’il est capable de relever un défi, de se dépasser et même de s’étonner. 
  • Pour découvrir, révéler et mûrir leurs talents personnels. 
  • Pour encourager la créativité par la mise en projet. 
  • Pour l’amener à s’approprier des savoirs, savoir-faire et savoir-être afin de prendre une place active dans la vie. 

Qu’est-ce que « Capitaine de mon projet »  

L’enfant est amené à choisir un projet qui le passionne, à entreprendre des recherches, composer un dossier pour répondre à ses questions, rencontrer un adulte sensibilisé et passionné, effectuer une visite, réaliser un objet ou une action concrète qui illustre son projet et présenter numériquement son C@p’ten à sa classe.  

Les rencontres de l’Avent à l’école 

Moments intenses de partage entre les différentes classes : d’un point de vue religieux certainement mais aussi parce que c’est un moment de vivre ensemble.  On s’ouvre au travers de la vie de Jésus sur des exemples de vie riches au service des autres : les ONG, l’accueil des migrants et des plus démunis (opération « boites à chaussures ») …  On parle devant toute l’école (savoir parler), on prépare des petites scènes, des chants, des reportages pour les plus grands…  Voilà des moments où on a l’impression que le cœur de toute l’école bat à l’unisson…  On est, dans chacune des classes, à son tour, acteur.  Ces rencontres font partie de la « culture » Petite Ecole : on sent que les enfants attendent ce moment et ce qui a été préparé pour eux ! 

Le Sport à l’école 

C’est avant tout donner le plaisir de bouger et sortir un maximum pour profiter de l’extérieur.  Les activités sont variées, pour permettre à chaque enfant de trouver celle dans laquelle il aura envie de progresser et pourra s’épanouir.  Ni évaluation, ni compétition : ce qui compte, c’est l’effort dont on fait preuve pour essayer de se dépasser soi-même.  

La natation 

Parce que savoir nager est avant tout une question de sécurité mais c’est aussi un sport complet et à faible impact qui contribue au développement physique, émotionnel et psychique des enfants, les élèves de 1è et 2è primaire vont à la piscine chaque semaine. 

Le brevet Pro Vélo 

Le Brevet du Cycliste® offre aux jeunes la perspective de devenir acteurs de leur mobilité. Encadrés par le maître d’éducation physique et les formateurs de Pro Velo (provelo.org), les élèves de 5è primaire apprennent, dans leur environnement immédiat (proche de l’école), les bases de la conduite à vélo en sécurité et en autonomie. 

Et tant d’autres projets, dont : 

  • le Son d’Enfants et Geomoun 
  • la cérémonie d’ouverture de l’année 
  • l’école numérique 
  • le projet Racines 
  • les petits artistes : peindre à la manière de… 
  • la Petite Fureur 
  • les petits lisent aux grands
  • des rencontres d’auteurs, illustrateurs 
  • la participation au prix Verseel 
  • la découverte du milieu proche 
  • les activités sportives inter-écoles 
  • les 3 heures vélos 
  • les spectacles de la fancy-fair 
  • la journée sportive, qui clôture l’année scolaire